Ce que j’ai appris grâce à Pousse de Bambou

Pousse de Bambou a accueilli Jeanne pour une mission de huit semaines durant lesquelles elle a pu découvrir la vie de notre association.

La suite est à découvrir ci-dessous :

Rencontre avec l’association 

Actuellement en Première année de BTS Communication, j’ai eu la chance d’effectuer mon stage d’une durée de huit semaines, au sein de l’association humanitaire Pousse de Bambou.
J’ai connu l’association suite à la visite de la présidente au sein de notre BTS, venue nous présenter un projet qu’elle souhaitait mettre en place.

« Tout de suite, je me suis dit que l’association défendait une grande cause et j’étais contente de pouvoir l’aider car les enfants ont toujours besoin d’aide, même quand c’est un simple geste. »


La proposition de stage 

Lorsque l’on m’a proposé de faire mon stage au sein de l’association, j’ai tout de suite accepté afin de leur apporter une aide en communication, point important pour Pousse de Bambou.
Ainsi, je pouvais leur apporter mes connaissances apprises durant ma première année de BTS, comme eux pouvaient m’apprendre comment faire vivre une association.

Mes premiers pas en tant que stagiaire 

Lors de ma première rencontre avec le bureau, j’ai vu une équipe très accueillante et soudée, comme une grande famille qui était ravie de m’accueillir. Je ne me suis pas sentie à l’écart.
Avant de commencer ce stage, j’avais tout de même de l’appréhension, l’envie de bien faire et d’aider au mieux l’association dans mes missions. Je me suis assez vite intégrée à l’association et compris son but premier sur lequel je devais principalement travailler,c’est-à-dire la recherche constante de parrains/marraines, de bénévoles pour pouvoir aider l’association et intervenir sur différents événements, se rapprocher des jeunes afin de les sensibiliser au parrainage d’enfants . Et surtout le fait d’augmenter la notoriété de l’association auprès des personnes pouvant potentiellement aider Pousse de Bambou.

Ressenti d’expérience 

J’ai vécu une très belle expérience et cela m’a permis de découvrir le monde associatif d’une manière différente. Mais j’ai également pu découvrir une très belle association qui soutient une grande cause et je comprends maintenant l’importance qu’a un simple geste à l’égard de cette dernière. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à aider cette association, même en ne donnant qu’un petit peu car « un geste une chance » pour un enfant. C’est donc sans hésitation que je pourrai aider une nouvelle fois l’association, comme j’ai déjà pu le faire. Et je les remercie de m’avoir fait vivre une telle aventure.

Jeanne.